Auteurs

Kögler, Hans-Herbert

Il est Professeur et Directeur du département de Philosophie de l’University of North Florida, Jacksonville. Il a tenu de nombreux séminaires et conférences à la Alpe-Adria University, Klagenfurt, Autriche, et la Czech Academy of Social Sciences, Prague. Parmi ses plus importantes publications on trouve: The Power of Dialogue: Critical Hermeneutics after Gadamer and Foucault, (1999); Michel Foucault (2ème edition 2004), Kultura, kritika, dialog (Prague 2006), et le livre co-édité Empathy and Agency: The Problem of Understanding in the Human Sciences (2000).
 

Baccarini, Emilio

Il est professeur d’anthropologie philosophique à l’Université de Rome Tor Vergata. De formation phénoménologique (Fenomenologia. La filosofia come vocazione, Roma 1981), au fil des ans, il s’est longuement penché sur la pensée juive contemporaine, en particulier de Rosenzweig, Levinas (Levinas. Soggettività e infinito, Roma 1985), Heschel et sur la pensée dialogique (La soggettività dialogica, Roma 2002; La persona e i suoi volti, (Roma 2003). En outre, Baccarini est fondateur et directeur de la revue de philosophie en ligne Dialegesthai (http://mondodomani.org/dialegesthai).

Biancu, Stefano

Stefano Biancu est Privat-Docent en Éthique à l’Université de Genève. Il enseigne aussi à l’Université Catholique de Milano. Docteur en Philosophie et sciences humaines (2006) et en Théologie (2010), il a publié La poesia e le cose. Su Leopardi (Mimesis, Milan 2006) et nombreux essais en volumes et revues internationales. Il a récemment édité les volumes Il Corpo (avec G. Pugliesi, Cittadella, Assisi 2009), Autorità. Una questione aperta (avec G. Tognon, Diabasis, Reggio Emilia 2010), Culpabilité et rétribution: essais de philosophie pénale (avec A. Bondolfi e F. De Vecchi, Schwabe, Bâle 2011).

http://www.unige.ch/theologie/faculte/collaborateurs/ethique/biancu.html

Brague, Rémi

Né en 1947, est professeur émérite de Philosophie Médiévale et arabe à l’Université Paris I. Il enseigne également à la Ludwig-Maximilian-Universität de Munich où il est titulaire de la chaire Romano Guardini. Il a été Professeur invité à la Boston University, à l’Universidad de Navarra (Pamplone) et à l’Université San Raffaele (Milan). Il est membre de l’Institut de France (Académie des sciences morales et politiques). C’est l’auteur de: La loi de Dieu. Histoire philosophique d’une alliance, Gallimard, Paris 2008; Au moyen du Moyen âge. Philosophies médiévales en chrétienté, judaïsme et islam, Flammarion, Paris 2008; Les Ancres dans le ciel ou l’infrastructure métaphysique, Seuil, Paris 2011. En italien on trouve les livres suivants: Il futuro dell’occidente. Nel modello romano la salvezza dell’Europa, Bompiani, Milano 2005; La saggezza del mondo. Storia dell’esperienza umana dell’universo, Rubbettino, Soveria Mannelli 2005; Il Dio dei cristiani, l’unico Dio?, Cortina, Milano 2009.

 

Buzzoni, Marco

Il est professeur titulaire de Philosophie des sciences dans le Département de Philosophie et de Sciences Humaines de l’Université de Macerata. Chercheur von Humboldt aux universités de Würzburg (1988-1989, 2002, 2006), de Marburg (2004) et d’Essen (2010), il est membre ordinaire de l’Académie Internationale de Philosophie des Sciences. Parmi ses livres citons: Conoscenza e realtà in K.R. Popper (1982), Semantica, ontologia ed ermeneutica della conoscenza scientifica. Saggio su Thomas Kuhn (1986), Paul Ricoeur. Persona e ontologia (1988), Operazionismo ed ermeneutica. Saggio sullo statuto epistemologico della psicoanalisi (1989); Scienza e tecnica. Teoria ed esperienza nelle scienze della natura (1995), Esperimento ed esperimento mentale (2004), Thought Experiment in the Natural Sciences (2008).

Campodonico, Angelo

Né en 1949 à Rosario (Argentine), il est professeur titulaire de Philosophie Morale, d’Anthropologie Philosophique et de Philosophie de l’Interculturalité à l’Université de Gênes, où il est Président du cursus de Maitrise de Philosophie et Coordinateur du Doctorat en Philosophie. Membre ordinaire de l’Accademia Pontificia di San Tommaso, il est membre du Comité Scientifique du Centre d’Ethique générale et appliquée – Almo Collegio Borromeo, de la collection de Philosophie Morale et de l’Annuaire d’éthique – Editrice Vita e Pensiero – Milan et de la revue en ligne “Philosophical News”. Il a tenu des conférences et des séminaires non seulement dans plusieurs universités italiennes, mais aussi dans les Universités d’Oxford, de Notre Dame, de Barcellona, de Salamanca, de Namur, de Lugano, de Buenos Aires et de S. Fé. Ses principales lignes de recherche concernent la réflexion sur l’homme entre nature, intersubjectivité et culture, le thème de la loi et de la vertu dans le domaine de l’éthique et les questions liées à l’interculturel. Il a écrit à propos d’Aristote, d’Augustin, de Thomas, Hobbes, de la pensée chrétienne du XXème siècle et de l’éthique anglo-américaine contemporaine. Parmi ses récentes publications il faut rappeler Chi è l’uomo? Un approccio integrale all’antropologia filosofica, Rubbettino 2007 et (avec M. S. Vaccarezza) Gli altri in noi. Filosofia dell’interculturalità, Rubbettino 2009.

 

De Anna, Gabriele

Gabriele De Anna est chercheur universitaire en philosophie politique chez l’Université de Udine. Il a étudié philosophie à Padoue (diplôme et doctorat) et à St. Andrews, en Ècosse (maitrise et doctorat). Il a été Visiting Fellow chez le Centre for the Philosophy of Science de la Pittsburgh University, Marie Curie Fellow à l’Université de Cambridge et professeur de philosophie à la Bamberg Universität, en Allemagne. Il s’intéresse de métaphysique, de philosophie politique, e des liens entre les deux. Il est l’auteur de nombreux volumes, dont Individuo e persona (avec G. Boniolo et U. Vincenti, Bompiani, Milan 2007) et Causa, forma e rappresentazione (FrancoAngeli, Milan 2010). Il a édité plusieurs tome, dont Evolutionary Ethics and Contemporary Biology (Cambridge University Press, Cambridge 2006).

De Caro, Mario

Il est professeur associé à l’Université Roma Tre ; depuis l’an 2000 il enseigne également à la Tufts University. Il a été pendant deux ans Visiting Scholar au MIT et Fulbright Fellow à l’Université de Harvard. Il est vice-président de la Società Italiana di Filosofia Analitica. Il fait partie des comités scientifiques de plusieurs revues internationales. Il a tenu des conférences non seulement en Italie, mais aussi en France, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et aux États-Unis. Il a écrit Dal punto di vista dell’interprete (Carocci 1998), Il libero arbitrio (Laterza 2004), Azione (Il Mulino 2008) et il a dirigé la publication de diverses anthologies parmi lesquelles on doit nommer, avec D. Macarthur, Naturalism in Question (Harvard University Press 2004/2008), Normativity and Nature (Columbia University Press 2009) et Philosophy in an Age of Science, anthologie des essais de Hilary Putnam (Harvard University Press, sous presse).
 Il s’occupe d’éthique, de philosophie de l’action, des théories du naturalisme et du libre arbitre.

 

 

 

Favaro, Andrea

Andrea Favaro enseigne Philosophie du droit chez la Faculté du Droit Canonique du Studium Generale Marcianum de Venise et il est avocat et Directeur de la Revue “L’Ircocervo. Rivista elettronica italiana di metodologia giuridica, teoria generale del diritto e dottrina dello stato” (www.filosofiadeldiritto.itwww.lircocervo.it). Il est membre de plusieurs comités scientifiques de Fondations, Instituts et Revues et a étudié et recherché chez les Universités de Padoue, de Turin, l’Université Pontificale Gregorienne, l’Université Pontificale de la Sainte-Croix, la Grand State Valley University, l’Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne et la Katholieke Universiteit Leuven. Ses recherches ont pour objet l’épistémologie juridique, la théorie generelle du droit et du droit canonique. En particulier il s’occupe des problèmes liés à la crise de la sovranité et de la souveraineté et de la démocratie et des paradigmes de la rationalité et de l’autonomie.

Fossati, Lorenzo

Il est chercheur en histoire de la philosophie à la Faculté des Sciences de la formation de l’Université Cattolica Sacro Cuore; il exerce également son activité d’enseignement à l’Institut de philosophie appliquée de la Faculté de Théologie de Lugano et à  l’Université Européenne de Rome. Ses domaines d’intérêt sont le rapport entre l’épistémologie et la théologie, la philosophie autrichienne entre le XIX et le XXème siècle, la relation entre la logique et l’ontologique dans la phénoménologie analytique et la pensée de Bernard Bolzano. On trouve parmi ses publications Ragione e dogma. Hans Albert critico della teologia (Guida, Napoli 2003) et Il concetto della filosofia in Bernard Bolzano (Isu Università Cattolica, Milano 2006).

Giuliodori, Lucio

Lucio Giuliodori enseigne Italien et Histoire de la Philosophie chez l’Université Pédagogique de Moscou. Il a obtenu son diplôme à l’Université de Perugia et son Doctorat chez l’Athénée pontifical Saint-Anselme avec la thèse Abitare il luogo del confine: Pavel Florenskij e il mondo invisibile. Ses intérêts, hormis l’esthétique de Florenskij, ont pour objet les concepts de tradition et de philosophie pérenne en Elémire Zolla. Il est membre de AIREZ (Association Internationale de Recherche Elémire Zolla). Il a publié aussi des textes littéraires et potiques.

Lenoci, Michele

Il enseigne l’histoire de la philosophie contemporaine, l’ontologie et la métaphysique à l’ l’Université Cattolica de Milan. Il a étudié, entre autres, la pensée autrichienne et allemande entre le XIX et le XXème siècle, avec une attention particulière à Brentano, Meinong et aux origines de la phénoménologie husserlienne. Il a également approfondi le personnalisme de Scheler et ses applications, en plus du rapport entre la phénoménologie et la philosophie de l’existence. Il a aussi étudié les thèmes ontologiques dans la philosophie à orientation analytique. A ce propos, il a publié des livres et des articles.

 

Lynch, Michael P.

Il enseigne la philosophie à l’Université du Cunnecticut. Il est membre du Northern Institute of Philosophy à l’Université d’ Aberdeen, et d’Arché, centre de recherche pour les études philosophiques à l’Université de St. Andrews. Il a également obtenu une bourse de recherche du National Endowment for the Humanities (2009-2010). Il s’intéresse principalement à l’épistémologie, la métaphysique et la philosophie du langage, même s’il a également étudié l’histoire de la philosophie et la théorie de la valeur. C’est l’auteur de nombreux textes parmi lesquels Truth in Context (1998, 2001), True to Life (2004), et Truth as One and Many (2009).

Maletta, Sante

Sante Maletta est chercheur de Philosophie politique chez l’Université de la Calabria. Chez ses publications Hannah Arendt e Martin Heidegger. L’esistenza in giudizio (2001), Biografia della ragione, Saggio sulla filosofia politica di MacIntyre (2008). Il est membre de la Société Italienne de Philosophie Politique et de l’International Society for MacIntyrian Enquiry. Il fait partie de la direction scientifique et éditoriale de la revue «Magazzino di Filosofia» et est secrétaire de la rédaction scientifique de l’association «Prologos». Il travaille avec l’Institute for the International Education of Students de Milan, avec le réseaux Storia e memoria et avec l’organisation Foresta dei giusti nel mondo.

Manzotti, Riccardo

Il est chercheur en psychologie à l’IULM de Milan, où il s’occupe de conscience et de psychologie de l’art, il a une maitrise en philosophie et ingénierie électronique, et un doctorat de recherche en robotique. Depuis plus de dix ans, il s’occupe du problème de la conscience et des possibilités de réaliser des modèles d’expérience phénoménique. Il s’est centré sur l’étude de la robotique et de l’intelligence artificielle avant de se consacrer à la psychologie de l’expérience subjective. Il a organisé des congrès internationaux sur la conscience naturelle et artificielle et sur la psychologie de l’art. Parmi ses publications citons: Coscienza e Realtà (2001), Psicologia della Percezione Artistica (Milano 2006), Artificial Consciousness (Exeter 2007), L’esperienza. Perché i neuroni non spiegano tutto (Milano, 2008).

 

Marsonet, Michele

Il a fait ses études à l’Université de Gênes (Italie) et de Pittsburgh (Etats-Unis). Il est professeur titulaire de philosophie Propédeutique et de Philosophie Théorétique dans le département de Philosophie de l’Université de Gênes, où il enseigne actuellement la philosophie des sciences et la méthodologie des sciences humaines. En outre, il est Prorecteur aux relations internationales et directeur du département de Philosophie à l’Université de Gênes. Il a été Visiting Fellow au Center for Philosophy of Science de l’Université di Pittsburgh et Visiting Professor dans plusieurs universités à travers le monde. Il a écrit beaucoup de livres en italien et en anglais, parmi lesquels: Science, Reality, and Language (State University of New York Press 1995), The Primacy of Practical Reason (University Press of America 1996), The Problem of Realism (ed., Ashgate 2002), Idealism and Praxis (Ontos Verlag 2008).

 

Mauro, Letterio

Il est professeur titulaire d’histoire de la philosophie à la Faculté de Lettres et de Philosophie de l’Université di Gênes. Il a étudié plusieurs penseurs médiévaux (Bonaventura da Bagnoregio, Tommaso d’Aquino) et contemporains (Rosmini, Gioberti, Stein, Weischedel) surtout en référence au thème des relations entre la raison et la foi, et du rapport entre la musique et la philosophie de la fin du Moyen-âge au début de l’époque moderne.

 

Santambrogio, Marco

Il est titulaire de Philosophie du langage à la Faculté de Lettres de l’Université de Parme. Il a travaillé dans le domaine de la philosophie analytique, principalement en philosophie du langage, sur la sémantique des inscriptions de croyance, la référence et la théorie de la vie. Parmi ses intérêts professionnels la philosophie morale occupe une position de choix. Certains de ses articles ont été publiés dans le Journal of  Philosophy, Nous, Synthese, Dialectica. Il est membre fondateur de l’European Society for Analytic Philosophy (ESAP) et de l’Italian Society for Analytic Philosophy (SIFA).

Spaemann, Robert

Il est né à Berlin en 1927. Après des études de philosophie, d’histoire et de littérature dans différentes universités allemandes et parisiennes, il a obtenu un doctorat de recherche à Münster sous la direction de Joachim Ritter, animateur de ce Collegium Philosophicum dont il commence à faire partie, avec, entre autres, Hermann Lübbe, Odo Marquard, Ernst-Wolfgang Böckenförde. Après l’Habilitierung, obtenue en 1962, il a enseigné la philosophie à Stuttgart, Heidelberg et Munich, où en 1992, il est devenu professeur émérite. Durant son activité académique, il a été Visting Professeur à Salzbourg et à Rio di Janeiro. 
 Son œuvre, traduite et étudiée depuis des années, même en dehors de l’Allemagne, est centrée sur  une étude de la nature et les manifestations de la modernité avec une attention particulière au fond ontologique de ses transformations et  des retombées éthico-antropologiques liées à ces dernières. Parmi d’autres essais et livres, ses publications importantes sont consacrées justement à une proposition théorético-positive dans un domaine éthique et anthropologique : Glück und Wohlwollen. Versuch über Ethik (Klett-Cotta, 1989), traduit en Italie pour  Vie et Pensée (Felicità e Benevolenza, 1998) et PersonenVersuche über den Unterschied zwischen ‘etwas’ und ‘jemand’ (Klett-Cotta 1996), édité en Italie par Laterza (Persone. Sulla differenza tra “qualcosa” e “qualcuno”, 2007).  Au problème de Dieu et de la praticabilité des questions rationnelles sur son existence, il a consacré son récent recueil d’essais Das unsterbliche Gerücht. Die Frage nach Gott und der Aberglaube der Moderne (Klett-Cotta, 2007 trad. it. La diceria immortale. La questione di Dio o l’inganno della modernità, Cantagalli, 2008).
L’editeur Klett-Cotta a récemment commencé la publication de ses essais et de ses discours dans le livre Schritte über uns hinaus. Gesammelte Reden und Aufsätze I (2010).

 

 

van Inwagen, Peter

John Cardinal O’Hara Professeur de Philosophie à l’Université de Notre Dame. Auparavant, il a enseigné à la Syracuse University. Van Inwagen, est un des plus importants penseurs analytiques dans le domaine métaphysique et sur les thèmes de la philosophie de l’action et de la religion. En 2002, il a tenu les prestigieuses Gifford Lectures à l’Université de St. Andrews. Parmi ses oeuvres principales on cite: An Essay on Free Will, Clarendon, Oxford 1983; Material Beings, Cornell University Press, Ithaca 1990; Metaphysics, Westview, Boulder 1993 (éd. rév. 2002 et 2008); God, Knowledge and Mystery: Essays in Philosophical Theology, Cornell University Press, Ithaca 1995; The Possibility of Resurrection and Other Essays in Christian Apologetics, Westview, Boulder 1998; Ontology, Identity, and Modality: Essays in Metaphysics, Cambridge University Press, Cambridge 2002; The Problem of Evil, Clarendon, Oxford 2006 (Gifford Lectures 2002) également en ligne. La première traduction italienne d’un de ses livres (Metaphysics, dernière édition) sera très bientôt publiée par les Edizioni Cantagalli, Siena.

Waldenfels, Bernard

Né en 1934 à Essen, est un des plus grands spécialistes aujourd’hui en activité, de la phénoménologie. Après avoir étudié dans plusieurs universités allemandes et françaises (en particulier à Paris où il eut l’occasion de se confronter personnellement avecMerleau-Ponty), il devint professeur à l’Université de Munich et professeur titulaire en 1976 à l’ l’Université de Bochum, où il est actuellement Professeur Emérite (depuis 1999). Ses recherches phénoménologiques se concentrent principalement sur le thème de l’étrangeté ou de l’étranger, appliqué, d’une manière particulière au corps, au langage, au concept de modernité et aux relations interculturelles. Parmi ses nombreuses œuvres, on trouve publiées en italien Fenomenologia dell’estraneità (Vivarium, Napoli 2002), Estraniazione della modernità. Percorsi fenomenologici di confine (Città Aperta, Troina 2005) et Fenomenologia dell’estraneo (Raffaello Cortina, Milano 2008). Le volume des cours qu’il a tenus en 2010 à Turin à la Scuola di Alta Formazione Filosofica, et à l’occasion desquels cette interview a été faite, est en cours de publication, Rosenberg & Sellier.